Ordre Etabli

Ordre Etabli

Condamnation

Assigné à résidence par les autorités planétaire les personnages sont interrogés sur leur passé et soumis à la lourdeur de l’administration Drosienne. Ils ne devraient risqué qu’une simple amende selon leur dire.

Soudain vint la nuit de la purge ou les troupes de choc de l’Empire attaquèrent le bloc des résidences surveillés avec le soutien de la police.

Alors que tout le monde se demandait pourquoi les troupes de l’Empire investissaient le bâtiment les personnages firent la rencontre d’un femme qui disait connaître une issus pour sortir du bâtiment. Les héros auraient voulu emmener d’autres personnes avec eux dans leur fuite hélas ils ne furent pas assez rapide et les tirs de blasters se faisaient déjà entendre. Heureusement que Larry le mécano avait eut le temps de fermer les portes magnétique de l’épicerie par lesquelles cette mystérieuse femme leur avait indiqué de fuir.

C’est en passant par un couloir de maintenance qu’ils furent témoins de violents actes de dépravation commis par l’Empire. Une mère et sa fille abattu parce qu’ils étaient alien ? Non parce qu’ils travaillaient pour le Consortium, mais pour la police ça n’avait pas l’air de faire beaucoup de différence. Les cadres étaient peut être les plus chanceux car les autorités avaient pour ordre de les ramener en vie pour les interroger… peut être pas si chanceux tout compte fait.

La mystérieuse jeune femme demanda aux héros de sauvé l’un des hommes qui allaient être emmené par les troupes de choc de l’Empire. Des stormtroopers et un officier allait emmené un rodien très haut placé dans le Consortium. Les personnage se demandaient pourquoi ils risqueraient leur vie face aux troupes impériales et pourquoi cet alien mériterait un traitement de faveur tandis que d’autres étaient morts sans qu’ils puissent les aider ?

La jeune femme se présenta sous le nom de Tenza et était touché par les souffrances infligé par l’Empire mais elle semblait investi par la conviction que ce choix sauverait plus de vie. Elle dévoila que le Rodien se prénomait Kriss, et qu’il était l’éminence grise de Val Horne, le président du Consortium et du CAG (Conseil d’Administration Général).
Ce dernier avait intercepté une transcription crypté entre le gouverneur impérial Ragus et ses supérieurs. Si il tombait entre les mains de l’Empire encore plus d’innocents mourraient.

Nos héros descendaient dans l’épicerie du prochain secteur carcérale en empruntant un accés de maintenance.
Le Duros activa le panneau de contrôle de l’épicerie qui à sa grande surprise ouvrit la grille qui donnait sur le couloir.
Couloir dans lequel passait Kriss et son escorte impérial. Le combat fit rage, mais finalement les évadés eurent raison des forces impériales.

Fuite

Une fois Kriss libéré sortir semblait être un jeu d’enfant. Le rodien savait ou aller, et il connaissait tout les codes.
Il traina les héros en dehors du batiment et ils coururent dans les rues de Drosa jusqu’à atteindre un carrefour désert.
Pas un chat dans les rues, mais plus pour très longtemps, les forces de l’ordre talonaient les héros qui se mettaient à couvert tandis que des rangés de bouclier anti-émeute se dressaient et laissaient passé des tirs de blasters qui fusaient dans leur direction.

C’est alors qu’un landspeeder déclassé fit son arrivé à toute allure. Il était suffisement grand pour embarquer tout le monde. Son pilote un chasseur de prime du nom de Panoko Jora souligna à Kriss qu’il n’était jamais en retard et qu’il tombait toujours à pic.

La fuite de nos héros n’allait pas être aussi aisé qu’ils le croyaient. Des speederbike se hatèrent de les poursuivre sur la voie rapide. Les talents d’un bon pilote combinaient à des tirs de blasters eurent raison des poursuivants. Cependant c’était sans compter sur l’appui aérien dont disposait l’Empire. Deux chasseur TIE firent feu en plein milieu de l’autoroute faisant explosé tout speeder qui se présentait devant eux sans distinction.

Le souffle de l’explosion fit partir le speeder déclassé dans des embardés et il quitta la route. Les héros attendirent que les choses se calme et voyagèrent plus calmement vers un bar : L’Etoile d’Ecume.

Un bar de révolté

Le bar était rempli de vieux anarchistes : Déserteurs du travail, jeunes en manque de sensation forte, indic de la pègre…
Raïna une belle twi’lek à la peau rouge tenait se bar d’assissté et reconnu certains des héros qui avaient pour habitude de venir ici.

La femme qui avait aidé les héros à s’évader dévoila son identité : Tenza Kara, administratrice du chantier Kara StarShip (KSS). Elle s’était rendu dans le bloc de résidence surveillé pour faire évader Kriss, mais les choses ne s’étaient pas déroulé comme prévu.
L’Empire avait entreprit une purge du consortium, toutes personnes ayant travaillé pour le groupe étaient visé qu’ils soient simple employé ou cadre.

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.